Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Nos résultats > Audiovisuel > Adaptation de la posture VIGIPIRATE pour la période d’été 2018

Adaptation de la posture VIGIPIRATE pour la période d’été 2018

Version imprimable de cet article

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-après les informations précisant l’adaptation de la posture VIGIPIRATE "été 2018". Ces mesures (annexes en pièce-jointe) s’appliquent, sauf événement particulier, jusqu’au 20 octobre 2018.

L’ensemble du territoire est maintenu au niveau "SECURITE RENFORCEE - RISQUE ATTENTAT".

Dans un contexte de menace terroriste qui demeure à un niveau élevé, cette posture VIGIPIRATE insiste sur le maintien des recommandations à l’usage des établissements recevant du public et affiche la volonté de nos ministères à s’engager à déployer une culture de la sécurité au sein de nos établissements, pour se préparer, alerter, secourir et ainsi faire face ensemble à la menace terroriste.

Par ailleurs, elle doit permettre d’adapter le dispositif national de sécurité lors de la période estivale, et d’anticiper, dès à présent, la période de rentrée scolaire et universitaire et de reprise générale de l’activité.

Dans ce cadre, pour ce qui nous concerne, elle met l’accent sur :

- la sécurité des bâtiments publics (services publics, locaux associatifs ou politiques, écoles et universités, etc.) ; notamment durant les universités d’été, les temps d’inscription et lors des journées de rentrée ;
- la sécurité des sites touristiques, des grands rassemblements estivaux (festivals, événements sportifs, etc.) et des journées du patrimoine ;
- la sécurité des transports collectifs de personnes, notamment au moment des principaux chassés croisés de l’été ;
- la vigilance autour des grandes célébrations religieuses de juin et septembre.

Enfin, cette posture rappelle les consignes de vigilance, de protection et de sensibilisation à destination des représentants de l’autorité publique face au caractère imprévisible ou en opportunité des attaques sur le territoire national, ainsi que les consignes de protection des systèmes d’information face au risque d’attaques cybernétiques.

Je vous demande donc de maintenir les axes d’efforts correspondant à ce niveau d’alerte, en particulier :

- de vous assurer que l’affichage VIGIPIRATE est bien actualisé et en place,
- de sensibiliser les personnels au bon comportement en cas d’attentat - documents de sensibilisation sur le site : http://www.encasdattaque.gouv.fr,
- de maintenir la vigilance en ce qui concerne l’accès à votre unité des personnes et des véhicules, notamment les prestataires et les livreurs (les colis ne doivent être acceptés qu’au vu du bon de commande émis par le laboratoire - Pas de colis personnel),
- de veiller à la tenue à jour régulière des stocks de matières dangereuses et de vous assurer du respect des consignes pour leur transport,
- de veiller au respect des procédures d’autorisation et de signalement pour les agents de votre unité partant en mission à l’étranger (information pour les agents résidant ou partant en mission à l’étranger sur le site de la Direction de la sûreté du CNRS - http://www.dgdr.cnrs.fr/FSD/).
- de vous assurer de l’application des mesures de cyberdéfense (transmises par le Responsable des Systèmes d’Information du CNRS aux correspondants de laboratoire),
- de respecter strictement les mesures concernant le travail isolé ou le travail en dehors des horaires prévus, notamment la soumission de ces dispositions à mon accord préalable.

Les services de la délégation régionale restent à votre disposition pour tout complément d’information.

Très cordialement,

Ghislaine Gibello,
Déléguée régionale du CNRS
pour la circonscription Provence et Corse

Voir en ligne : https://www.gouvernement.fr/reagir-...