Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > La Recherche ailleurs > Aix-Marseille Université INFO - n°45

Aix-Marseille Université INFO - n°45

Version imprimable de cet article

L’année universitaire 2017 - 2018 arrive à son terme. Elle s’est distinguée par de nombreux faits marquants dont la validation du projet d’établissement et du contrat de site pour la période 2018-2022, qui a été officiellement signé le 3 juillet au Ministère en présence de la Ministre ; la labellisation du projet de datacenter SUD PACA, le succès du projet porté par AMU dans le cadre de l’appel à projets "nouveaux cursus à l’université", l’évolution du processus de dévolution du patrimoine d’Etat à notre université, la validation de plusieurs dispositifs en faveur de la qualité de vie au travail...

Nous avons également dû préparer et intégrer la loi ORE et la plateforme PARCOURSUP pour la rentrée prochaine. Cela a demandé un travail et une mobilisation très importants pour les composantes et les services concernés. Ce travail se prolongera encore en septembre.

Je vous invite d’ores et déjà à inscrire dans vos agendas la date de la rentrée solennelle 2018 d’Aix-Marseille Université qui se déroulera le mardi 2 octobre à 18h au Pharo, et à laquelle l’ensemble des personnels sera convié.

Je vous souhaite, à toutes et tous, de très bons congés d’été.

Yvon Berland

Elections et nominations

- Suite au départ à la retraite de Dominique MARANINCHI, Denis BERTIN a été élu à la Présidence de l’IMéRA et Maryline CRIVELLO a été nommée Chargée de mission pour la coordination des PR2I, auprès du Vice-Président Recherche.

- Alexis ALBARIAN a été nommé Chargé de mission "Etudiants Ambassadeurs" auprès de la vice-présidence formation

- Hervé ISAR a été nommé Délégué à la protection des données (DPO) à partir du 13 juin 2018

- Laurent BARBIERI prendra la fonction de Directeur général des services à compter du 1er octobre, suite au départ à la retraite de Dominique ESCALIER.

AMU, lauréate du second appel à projets "nouveaux cursus à l’université"

Favoriser la réussite de l’étudiant en développant son autonomie : telle est l’ambition du projet DREAM-U porté par Aix-Marseille Université et retenu dans le cadre de l’Appel à projets du PIA3 "nouveaux cursus à l’université" avec une note A+.

La diversité des étudiants est un enjeu essentiel pour une université comme AMU qui compte près de 26 000 inscrits en licence générale et des taux de passage en L2 inférieurs à la moyenne nationale. Pour réaliser cette ambition en faveur de la réussite étudiante, le projet DREAM-U repose sur un plan d’actions qui se décline en quatre chantiers opérationnels :

• Faire évoluer l’architecture de l’offre de formation en proposant des cursus modulaires et le développement d’enseignements transversaux ;

• Renforcer l’accompagnement des étudiants dès leur entrée à l’université grâce à un suivi individualisé et des dispositifs complémentaires de parrainage ;

• Transformer les pratiques pédagogiques par le développement du numérique dans les enseignements et l’accompagnement des enseignants dans la mise en œuvre des pédagogies actives ;

• Évaluer régulièrement l’impact du projet par le pilotage de la qualité et développer un programme de recherche ancré sur le terrain.

Le déploiement de DREAM-U sera progressif au cours des dix prochaines années, avec une phase d’expérimentation sur un panel de mentions pionnières, suivie d’une phase de généralisation à toutes les licences générales et d’une dernière étape de consolidation.

DREAM-U permettra d’accélérer la transformation pédagogique d’AMU, déjà engagée dans le cadre de son schéma directeur de l’offre de formation (SDOF). Il permettra de capitaliser sur ses initiatives les plus fructueuses en les déployant au profit d’un plus grand nombre d’étudiants et en prenant en compte la diversité de leurs profils. Parce que la réussite d’une université est avant tout celle de ses étudiants, la réalisation de DREAM-U concrétisera l’objectif d’excellence inclusive portée par AMU, université de rang mondial dans laquelle chaque étudiant doit pouvoir développer son potentiel et trouver sa voie.

Labellisation du DATACENTER SUD PACA

Dans le cadre de la modernisation des infrastructures et services numériques de l’ESR, le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) a lancé en juin 2017 une phase pilote de labellisation d’un datacenter par région.

Aix-Marseille Université a porté une candidature prenant appui sur le datacenter situé sur le site de Saint-Jérôme et rassemblant tous les établissements d’enseignement supérieur et de recherche de la région SUD.

Le comité de labellisation, qui s’est réuni le 28 mai 2018, a décidé de labelliser ce datacenter SUD, porté par AMU, qui associe également l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, l’université de Toulon, l’université de Côte d’Azur, l’IEP d’Aix-en-Provence, l’Ecole centrale de Marseille, l’école MINES Paris Tech Sophia, le CNRS, l’Inserm et l’INRA.

Ce projet permettra d’accroitre significativement la mise à disposition de services numériques performants (calcul haute performance via le mésocentre, stockage de données,…) au sein d’une infrastructure d’hébergement sécurisée. Sa mise en oeuvre nécessite une consolidation des réseaux métropolitains et régional prévue dans le projet.

Evolution de la politique indemnitaire en faveur des personnels BIATSS

Sur ma proposition, les instances d’Aix-Marseille Université ont approuvé une nouvelle évolution de la politique indemnitaire en faveur des personnels BIATSS, titulaires et contractuels.

Après 2012, 2013 et 2014, cette nouvelle revalorisation se traduit par une augmentation du régime indemnitaire de 5% pour les agents fonctionnaires ou contractuels de catégorie A (hors assistants ingénieurs) et de 6% pour les agents fonctionnaires ou contractuels assistants ingénieurs ou appartenant aux catégories B et C. (plus de précisions )

Ces mesures favorables et significatives pour les personnels seront mises en oeuvre au 1er septembre 2018.

Naturellement, cette mesure a été adoptée après vérification de sa soutenabilité dans le budget de l’établissement.

Contrôle interne Enseignement Supérieur et Recherche : AMU parmi les établissements de référence

Dans le cadre de la certification des comptes de l’Etat de 2018, la Cour des comptes a analysé le degré de maturité du contrôle interne pour 5 ministères et leurs opérateurs. Le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a fait partie du panel.

Pour évaluer le niveau de maturité et s’assurer d’un niveau de déploiement satisfaisant du contrôle interne, la Cour des comptes a fixé 8 critères obligatoires pour caractériser les établissements publics. Parmi ces 8 critères, on retrouve notamment la cartographie des risques et son plan d’actions associé, la documentation des procédures ou les contrôles de supervision à postériori dûment tracés.

AMU est classée parmi le groupe très fermé des 14 établissements, dont seulement 6 universités, répondant positivement à ces huit critères.

Plan d’amélioration de la qualité de vie au travail : adoption de la charte du management responsable

Le plan d’amélioration de la Qualité de Vie au Travail (QVT) adopté en 2017 prévoyait notamment la rédaction d’une charte du management responsable, qui vient d’être validée par les instances d’Aix-Marseille Université (CHSCT, CT, CA).

Le plan met au cœur du dispositif de bien-être au travail, toute personne qui assure une responsabilité d’encadrement d’équipe. C’est pourquoi, il est apparu essentiel de donner à tout « manager », quel que soit son statut, des outils pour l’aider à exercer cette responsabilité. La charte du management responsable est l’un d’entre eux. Ses objectifs sont notamment d’aider les nouveaux responsables à leur prise de fonction, de fédérer et d’harmoniser les pratiques managériales au sein d’AMU et de constituer un socle de connaissances et de compétences pour aboutir à une culture commune et partagée du management.
Cette charte s’articule autour de valeurs telles que l’équité, le respect, déclinées sous forme de pratiques professionnelles assorties d’exemples concrets afin d’en faciliter l’appropriation réelle.

Pour consulter la charte du management responsable

Lancement d’une expérimentation de télétravail

Dans le cadre du plan d’amélioration de la qualité de vie au travail, le comité technique ( séance du 10 juillet 2018), le CHSCT (séance du 13 juillet 2018) et le Conseil d’administration (séance du 17 juillet 2018) ont approuvé le principe d’une expérimentation de télétravail pour les personnels BIATSS à compter du printemps 2019.

Suite à un groupe de travail paritaire réuni tout au long de l’année universitaire 2017-2018, nous avons convenu de lancer cette expérimentation pour une durée d’un an, à l’issue de laquelle un bilan permettra d’envisager les suites apportées aux modalités d’application du télétravail à AMU.

Cette expérimentation est ouverte à l’ensemble des personnels BIATSS, titulaires et contractuels. Elle consiste à accompagner 40 à 50 agents affectés dans 4 structures distinctes (composante, direction centrale, service commun et unité de recherche) sur la base d’un appel à candidatures auprès des structures, prévu à l’automne 2018.

Concrètement, le télétravail sera possible une journée par semaine (lundi, mardi ou jeudi) et pourra s’exercer au domicile de l’agent ou sur un site d’AMU.

L’ensemble des télétravailleurs désignés, ainsi que leurs supérieurs hiérarchiques, bénéficieront d’une formation spécifique et d’un accompagnement par la Direction des ressources humaines.

Aix-Marseille Université s’engage dans la démarche qualité

L’ambition portée dans le contrat 2018-2022 est de conduire une politique volontariste en matière de démarche qualité. En effet, jusqu’à présent, l’université s’est dotée de nombreux outils constitutifs d’une démarche qualité (audit et contrôle interne, schémas directeurs, …) sans pour autant formaliser une politique qualité lisible et cohérente.

Cette démarche qualité est conçue comme une évolution progressive, appuyée sur un projet de management global de la qualité impactant le pilotage de l’université.

La feuille de route s’articulera autour de trois axes :

• L’acculturation : Il est indispensable de partager l’apport de la qualité dans le cadre du pilotage de l’établissement. Une sensibilisation sous forme de séminaires et/ou d’ateliers sera donc conduite à la fois vers les instances et la gouvernance, les composantes, les services et les unités de recherche

• L’établissement d’un état des lieux : certaines structures de l’université bénéficient d’ores et déjà d’une certification qualité et une cartographie sera à établir.

• Les premières actions porteront sur l’ensemble des champs d’actions de l’établissement :

- Sur le volet administration, la qualité sera articulée avec le contrôle interne déjà déployé ;

- Sur le volet formation, la prise en compte de l’usager – liée à la notion de qualité - pourrait notamment se concrétiser par l’engagement d’un service de scolarité dans l’obtention d’un label Marianne qui reconnaît la qualité de l’accueil ; l’accompagnement du SUFA pour étendre la certification aux composantes sera également envisagé.

- Enfin, sur le volet recherche, la démarche sera conduite vers les plateformes labellisées d’AMU et par une certification envisagée sur le périmètre de la fondation A*Midex.

Ouverture du guichet d’accueil des étudiants internationaux

Suite au succès de la première édition, AMU ouvrira son guichet d’accueil des étudiants internationaux du lundi 27 août 2018 au vendredi 5 octobre 2018 de 9 h à 16 h sans interruption.

Il se tiendra sur le campus Marseille Centre (Espace Pouillon sur le site Saint-Charles) et sur le campus Aix-en-Provence (site Schuman- Bâtiment Porte).

Pendant 6 semaines, les étudiants internationaux pourront rencontrer en un lieu unique de nombreux partenaires qui les aideront dans toutes leurs démarches : CROUS (logement, restauration), OFII (validation visas), services de la Préfecture (renouvellement titres de séjour), banques (ouverture de comptes bancaires et assurances), mutuelles (couverture sociale, assurances, prévention), Campus France, Villes d’Aix-en-Provence et de Marseille, Keolis, RTM, SNCF ainsi que les services internes à AMU (santé, sport, etc…).

Inauguration de la plaine sportive de Luminy

Le 11 juillet, a été inaugurée la nouvelle TechnoArena de Luminy en présence notamment de Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille et Président de la Métropole Aix-Marseille-Provence, de Xavier Cachard, Vice-président de la Région SUD PACA et d’un parterre d’élus, d’enseignants-chercheurs et d’étudiants de la faculté des Sciences du Sport.

Constituée d’un terrain de football et d’un terrain de rugby instrumentalisés et recouverts d’un magnifique gazon synthétique, d’un bâtiment de 300 m² abritant six vestiaires et des locaux de rangement pour le matériel sportif, ainsi que d’un très grand parking, cette immense plaine sportive recouvre deux bassins hydrauliques permettant de canaliser et de récupérer les eaux de ruissellement de la colline surplombant le site et complète un dispositif d’envergure composé du TechnoSport, inauguré en décembre 2014 et du TechnoForm qui devrait être édifié en immédiate proximité d’ici fin 2019.

L’inauguration de cette TechnoArena confirme la volonté d’AMU de conduire une politique sportive ambitieuse construite autour de la formation, de la recherche et de la vie étudiante et portée par le désir de faire du sport un élément central du projet de l’établissement, un facteur de développement de nos étudiants et de nos personnels, un moteur de notre économie et un vecteur de notoriété et de rassemblement.

Financée dans le cadre du CPER par la Région Sud-PACA, pour un montant de 2,8 M d’euros, et par la Ville de Marseille, pour un montant d’1M d’euros, la TechnoArena a également pour vocation de doter le campus de Luminy d’un équipement indispensable aux étudiants de la faculté des Sciences du Sport, ainsi qu’aux clubs de sport ou encore aux équipes sportives nationales dont plus d’une douzaine mobilise déjà les équipements sportifs de site afin de parfaire la qualité de leur entraînement et préparer les JO de 2024 !